Le vice-président des sécessionnistes appelle à un cessez-le feu

www.camerounweb.com

Le leader en exil du peuple du sud du Cameroun, le vice-président Dabney Yerima, a déclaré au journal Voice à Yaoundé que le gouvernement de la République du Cameroun serait entièrement responsable de toute conséquence négative si un coronavirus faisait la vie d'un ambazonien dans ses centres de détention. Ci-dessous, la conversation complète que le vice-président ambazonien a eue avec The Voice.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?