Fin du régime: Paul Biya bientôt laché par une partie de ses 'créatures'

www.camerounweb.com

Avec le gel du conseil suprême de la magistrature, ce corps d’élite souffre de nombreux dysfonctionnements suscitant frustrations et démobilisation, non sans y promouvoir l’adoption de la corruption. Une situation renforcée par l’existence de moult postes vacants assortis de lenteurs judiciaires des plus préjudiciables pour les justiciables quand on n’observe pas une surpopulation carcérale qui n’aurait pas lieu d’être.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?