Stanislas Dehaene: "La malnutrition est plus risquée pour le cerveau que les écrans"

www.lexpress.fr

Le président du conseil scientifique de l'Education nationale met en garde contre certaines erreurs de l'école qui, sans le vouloir, aurait parfois tendance à tuer la curiosité naturelle de l'enfant, à inhiber sa soif d'apprendre ou encore à confondre l'idée du test (indispensable pour fixer les connaissances) avec celle de la sanction (stressante et paralysante).

Au passage, le spécialiste dénonce également l'obsession actuelle des adversaires des écrans qui ne seraient pas forcément si dangereux pour le cerveau de nos enfants. Selon lui, les principaux enjeux de santé publique ne sont pas là où on les attend. 

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?