Les mathématiques peuvent nous sauver des embouteillages | korii.

korii.slate.fr

Selon le TomTom Traffic Index 2019, un·e habitant·e de Paris perd chaque année 150 heures dans les ralentissements dûs à la congestion routière. Le chiffre est de 146 heures à Marseille, deuxième ville la plus bouchonnée de France, de 117 heures à Rennes, qui se classe quinzième, ou de 69 heures à Tours, vingt-cinquième.

La facture économique des embouteillages est lourde, tout comme l'est le désastre écologique de ces millions de moteurs à explosion actifs bien qu'immobiles. L'enjeu est donc de taille, et nombre de scientifiques se sont penché·es au fil des décennies sur la meilleure manière de fluidifier ces flux incessants d'automobiles.

Trois chercheurs russes disent avoir modélisé une solution globale à la congestion routière.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?