Le modèle WeChat : comment le blocage des sites d’actualité par Facebook pourrait transformer l’économie de l’information

theconversation.com

La plate-forme a arrêté la publication des liens redirigeant vers les articles de presse australiens et empêché tous les internautes résidant en Australie de publier ou de consulter les articles de presse internationaux. Une décision prise pour faire pression sur le gouvernement australien qui souhaite contraindre les géants de la tech à rémunérer les médias pour la reprise de leurs contenus.

Un changement intervenu du jour au lendemain, et qui pourrait disparaître tout aussi vite si l’Australie ou Facebook décide de faire marche arrière.

En revanche, si la situation perdure, Facebook pourrait finir par fonctionner comme la plate-forme chinoise WeChat, où les informations sont régies par des sociétés de production de contenus dédiées à la plate-forme et chargées de produire des quantités énormes d’articles de piètre qualité. Ce qui, par ailleurs, pourrait très bien convenir à Facebook, sinon à ses utilisateurs.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?