Ses employés ne viennent plus au bureau, Wordpress ferme ses locaux à San Francisco (et il n'est pas le seul)

www.usine-digitale.fr

Dans la Silicon Valley, le "remote" est devenu une norme de travail. Une grande majorité des entreprises autorisent leurs employés à travailler de chez eux une fois par semaine, quand d’autres, comme Automattic, donnent le choix du remote permanent. Une pratique qui a rendu obsolètes les locaux san franciscains de l’entreprise éditrice de Wordpress. L’entreprise compte 550 salariés basés dans une cinquantaine de pays. Elle a fait du travail à distance une véritable marque de fabrique. Les nouveaux embauchés bénéficient d’une prime de 2 000 dollars pour aménager leur bureau à domicile ainsi que d’un budget de 250 dollars par mois à dépenser dans des espaces de coworking.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?