Il lance un collectif syndical pour défendre les droits des youtubeurs

www.francetvinfo.fr

Ce YouTubeur allemand a vu ses revenus issus de YouTube passer de 6000€ à 1000€ par mois car certaines de ses vidéos sont moins monétisées. Le fameux Ad-pocalypse. Alors pour faire le poids face à Google il s'est associé au puissant syndicat IG Metall. Leur campagne FairTube fédérerait aujourd'hui plus de 26000 youtubeurs.

Il faut cependant relativiser un peu les choses. Les vidéos démonétisées sont principalement sur des sujets un peu compliqués au niveau des annonceurs. C'est la manière de YouTube pour assainir sa plateforme. J'en avais parlé dans l'épisode 172.

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?