Protestation. Google Docs, le nouvel outil de résistance

www.courrierinternational.com

Les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont précieux pour médiatiser un mouvement. Mais pour s’organiser et partager des ressources, les militants se tournent vers le logiciel de traitement de texte en ligne de Google, dont ils saluent la simplicité et la facilité d’accès.

En l’espace de quelques jours, Google Docs s’est révélé le moyen de partager toutes sortes de choses : des bibliographies sur le racisme, des modèles de lettre à l’attention de familles et de parlementaires, des listes d’organismes auxquels faire des dons. 

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?