Comment la Finlande a formé 1 % de sa population à l'intelligence artificielle

www.lesechos.fr

Si certaines leçons abordent des points techniques, comme les algorithmes bayésiens ou les réseaux de neurones, son objectif n'est pas de former des codeurs ou des professionnels de l'IA

« Nous voulons avant tout augmenter les connaissances des citoyens. L'idée est qu'ils puissent à la fois prendre part au débat public et identifier des opportunités d'utilisation de l'IA dans leur travail. »

Lire...
Linkedin

Voulez-vous recevoir plus de contenus comme celui-ci dans votre boîte aux lettres ?